Le circuit de billes à construire

 - by Clémentine

 

 

 

J’ai trouvé une super idée de cadeau pour un petit de 3 ans et demi. Il faudra juste faire très attention aux petits à côté…

Un circuit à billes à construire ! En cherchant sur internet, je me suis rendue compte qu’il y en avait beaucoup (bien évidemment, il faut qu’il soit en bois!)

Chez éveil et jeux (40 euros)

Circuit de billes à construire

 

Chez Quadrilla (70 euros :S)

Circuit de billes quadrilla

 

Reste à savoir pourquoi ils n’en font pas pour de grosses boules que l’on puisse les utiliser avant 4 ans…

 

Le berceau cospleeper

 - by Clémentine

Le sommeil de votre bébé est un point très important de votre vie de famille.

Parfois, certains bébés dorment très bien, tout de suite. Parfois non. Que faire alors?

Comme nous sommes contre le fait de laisser pleurer un enfant dans son lit et que j’ai peur de pratiquer le cododo avec un nouveau-né (surtout que notre lit est haut et que nous ne pouvons le coller au mur), je me suis vite tournée vers l’option du lit cododo.

Après plusieurs études je me suis tournée vers le « cosleeper » vendu par Mamanana (189 euros) que voici :

Lit cosleeperberceau cododo cosleeper

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mon choix a principalement été motivé par quatre avantages :

- c’est un lit parapluie

- il ne nécessite pas de tour de lit : le tour est en tissu moustiquaire ce qui exclut tout risque d’étouffement et rend le tout très agréables

- il est très ajustable en hauteur, tous les autres modèles étant trop petits pour notre lit

- il s’attache avec une sangle et non avec des petits pièces de bois que nous n’aurions pu fixer sur lit.

Ce lit nous a presque sauvé la vie (de couple) car le fait de ne plus devoir se lever et les progressions du sommeil ont été importantes. En revanche, il a le très gros désavantage de se situer en dessous du niveau du lit des parents avec une petite barrière en plastique qui empêche de mettre bébé sur notre bras (tendu) durant la nuit – or c’était cela que mon fils voulait.

 

L’autre option principale était le baby bay que l’on trouve notamment sur Babywalt (159 euros)

Berceau cododo babybayAttaches babybay cododo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cependant, je n’aimais pas les barreaux en bois car j’avais peur des tours de lit mais je ne me voyais pas mettre mon enfant à dormir contre des barreaux. De plus, la hauteur est limitée et les moyens d’attacher le berceau aux lits nécessitait un type de sommier spécial (avec un rebord en bois).

En revanche, j’aime beaucoup le fait de pouvoir le déplier pour allonger son bras et être à la même hauteur que son enfant.

berceau babybay cododo

 

Enfin, je viens de découvrir le bednest (pour lequel je songe à revendre mon cosleeper, ah, je n’avais pas vu le prix de 399 livres :s) :

Cododo bednest

 

Je vous mets donc la photo juste pour le rêve. Tout est en bois écologique et il faut également lit parapluie. On peut le fermer des deux côtés ou ne l’ouvrir que d’un côté. Il s’ajuste en hauteur et s’attache avec des sangles… Le bonheur !

Le lit évolutif Leander de la naissance à 8 ans

 - by Clémentine

Ca y est, nous avons cédé à la tentation… Après avoir testé le lit Ikéa dans lequel Monsieur n’a jamais voulu dormir, nous avons acheté le lit évolutif Leander… et quel bonheur !!!

Ce lit permet une évolution de nourrisson à 8 ans. D’abord en petit berceau avec position haute, puis basse, puis avec un seul coté, puis sans les côté, puis plus long, avec une barrière et sans barrière. Le tout dans un style cocoon qui donnerait presque envie d’y dormir !

Lit leander

Fidèles à l’approche Montessori nous avons enlevé l’un des côtés tout de suite puis lui permettre de monter et descendre tout seul (attention, la barrière ne marche qu’en position lit agrandi)… ce qu’il a fait tout de suite… Miracle !!! Enfin, nous avons quand même rajouté une petite barrière pour les quelques nuits agitées où il bouge trop.

Le lit est fourni avec un matelas ultra moelleux. Il faut en revanche encore rajouter pour le tour de lit et le surmatelas ou la couette. Je n’ai pris le surmatelas que pour la position longue car il sert d’alèse. Tant que le bébé est petit et porte des couches, le matelas normal est bien assez moelleux!

Depuis, les nuits sont bien meilleures. Toujours pas parfaites mais bien meilleures !

Le seul reproche du lit est que la barrière basse ne peut être montée qu’une fois le lit en position longue alors qu’in aurait été bon de pouvoir mettre la barrière à barreaux d’un côté et la barrière basse de l’autre (à bon entendeur…).

 

La maternité Sainte-Félicité

 - by Clémentine

Comme promis (et à votre demande car j’avais oublié) voici mon article sur Sainte-Félicité.

Je me suis inscrite dans cette maternité à 6 semaines. Heureusement que j’en ai parlé à ma cousine qui y a accouché et qui me l’a conseillée car en bonne provinciale je n’avais aucune idée du fait qu’il fallait s’inscrire aussi tôt pour avoir une place !

J’ai été suivie par le Docteur Delubac sur recommandation de ma cousine (« qui ne voudrait accoucher avec personne d’autre »). Le Docteur Delubac est très doux et très attentif. A ma première visite j’ai trouvé qu’il ressemblait un peu au Père Noël (et quel cadeau !). Bref, c’est très rassurant, surtout pour un primipare.

Ma copine a été suivie par les Docteur Conquy et Prouvost. Elle aimait bien le fait que ça change. Moi je trouve qu’il y a déjà tellement de monde que moins ça change, mieux je me porte…

 

La maternité Sainte-Félicité est très agréable.

Les cours de préparation à l’accouchement était bien faits. La seule chose que j’aurais à reprocher à ce sujet est que les sages-femmes sont plus ouvertes pendant les cours qu’au cours de l’accouchement. Durant les cours on nous dit de ne pas amener son oreiller de grossesse en salle d’accouchement parce qu’il y en a dans toutes les salles. Il n’y en avait pas dans le mienne et la sage femme n’a pas voulu aller chercher celui de la salle d’à côté.

On nous dit aussi que l’on pourrait prendre la position que l’on veut pour accoucher mais ce n’est pas si simple que ça.

La préparation à l’allaitement sont extrêmement utiles. Ma sage femme m’a bien aidé pour la mise au sein et aucun complément n’a été donné. Le seul problème c’est qu’une fois dans la chambre, on vous propose toutes les 15 mn de le prendre en nurserie alors qu’il n’y a pas pire pour le bébé et pour l’allaitement.

 

Depuis l’accouchement j’ai fait dans ma tête une liste des pour et des contre que voici :

POUR :

- très rassurant

- bonne prise en charge par le personnel

- chambres très confortables (les simples du moins)

- psychologue sur place

- on ne vous embête pas avec les horaires

- le bain du bébé se fait dans la chambre

- très bons conseils pour l’allaitement

 

CONTRE :

- les cours de préparation ne correspondent pas exactement à la réalité (pas d’oreiller dans le salle d’accouchement…)

- le docteur vous guide mais il ne faut pas vraiment vous attendre à influer / décider

- beaucoup d’insistance la nuit pour mettre le bébé en nursery (il y en a à qui cela plait, mais pas moi !)

- le prix si vous n’avez pas une bonne mutuelle

Mélissa & Doug

 - by Clémentine

Grâce à une rencontre en voyage, je viens de découvrir les jeux Mélissa & Doug. Tout n’est pas en bois comme je l’aime mais ils ont des jouets originaux et créatifs.

Regardez le kit à crème glacée pour la plage, franchement il fallait y penser. Si je l’avais connu plus tôt, j’aurais éviter de me ruer sur les sceaux…

La langue des signes des bébés

 - by Clémentine

Nous avons commencé à apprendre la langue des signes pour bébés à un atelier « Signe avec moi ».

L’intérêt premier est que les enfants savent normalement faire des gestes avant de savoir parler. Cela leur permet donc de s’exprimer avant de pouvoir faire des phrases. J’ai d’ailleurs rencontré la nounou d’un enfant malentendant et, grâce aux signes, il fait des phrases beaucoup plus complètes que les enfants de son âge que j’ai rencontrés. Plus tôt, cela leur permet de faire passer des messages courts et importants et cela nous permet de mettre des mots sur ses enfants et ses sentiments. Par exemple, s’il a soif dans la voiture et qu’il fait leu signe boire, cela nous permet de lui dire que l’on a compris et lui enlève de la frustration.

Je voulais m’y mettre depuis longtemps. J’avais trouvé un atelier à Paris mais c’était un peu compliqué d’y aller surtout que mon garçon était encore petit et pleurait beaucoup en voiture. J’avais donc repoussé mon projet.

En arrivant en Bretagne, je me suis de nouveau intéressée à la langue des signes pour bébé et j’ai trouvé un atelier à Pleugeuneuc près de Rennes avec Emilie. Nous y sommes allés avec mon mari et mon petit garçon et j’adore.

C’est très intéressant car je vois bien que les signes l’intrigue. Nous avons appris à signer les événements de la journée (s’habiller, changer la couche), les émotions, les aliments, les animaux et les personnages. Ce sont les animaux que je préfère car j’ai vraiment souvent l’occasion de les signer et j’ai l’impression qu’il commence à les reconnaitre. Pour l’instant il ne signe pas encore mais j’espère que cela va venir et – au pire – je me dis qu’il signera peut être plus quand le deuxième viendra car j’ai vu des familles de bébés signeurs et ce sont surtout les plus grands qui signent pour les petits.

 

Bref, je vous conseille vivement ! Cela dit, il faut vraiment que je me motive à signer plus souvent car, pris dans l’action, j’oublie de signer les évènements de la journée…

Pour trouver votre animateur, c’est ici : http://signeavecmoi.com/doku.php?id=Ateliers:start, moi je suis allée chez Emilie BECOT THIBAULT emiliethibault@signeavecmoi.com

Je suis maman depuis un an !

 - by Clémentine

Le 30 novembre dernier, mon petit garçon a fêté ses un an. Je ne m’en remets pas !

Depuis que je suis petite, ma mère me rappelle tous les ans à quel point c’est incroyable parce que j’étais dans son ventre, etc. Elle me fait le compte à rebours de la naissance (dans deux heures, dans une heure)… et je la trouvais PA-THE-TIQUE !

Premier anniversaire

Oui mais voilà, le 29 novembre arrivé… Je me suis retrouvé avec mon mari dans le canapé à me rappeler quand… dans 17 heures, dans 16 heures… Mon petit coeur d’amour est né il y a un an… et qu’il est déjà tellement grand alors qu’il est sorti de mon ventre !!!

Bref, je suis maman depuis un an !

L’application à la maison de la méthode d’Elizabeth Pantley

 - by Clémentine

Me revoilà avec la méthode Pantley et mon application à la maison.

Au 4 mois de mon bébé, voici la construction de mon plan de journée :

- Lever : 8h30

- Première sieste : 10h-11h30

- Deuxième sieste : 12h45 – 15h30

- Troisième sieste : 16h30 – 18h00

- Rituel du coucher : 18h30 -19h30

 

Le rituel du coucher :

- Bain

-Séchage

- Massage avec une petite lumière et une musique douce

- Habillage pour la nuit

- Départ pour la chambre

- Lecture d’un petit conte

- Mobile dans le lit

- Tétée avec berceuse et doudou

- Retour dans le lit avec quelques caresses

 

Mes bonnes résolutions :

- Ne pas parler la nuit

- Ne pas allumer la lumière la nuit

- Le remettre au lit avant qu’il ne s’endorme complètement

- Essayer de l’habituer à un doudou

Les atomes Manhattan Toy

 - by Clémentine

Voici un jouet que j’adore !!!

Je l’ai vu chez une copine et me suis empressée de le chercher sur internet.

Les atomes de Manhattan Toy

C’est un jouet dénommé Manhattan Toy. Je l’appelle les atomes car c’est à ça qu’il me fait penser.

Ce jouet présente de nombreux avantages :

- il est en bois (c’est bon pour faire ses dents)

- comme beaucoup d’objet en bois, ses couleurs sont gaies mais relativement sobres

- il s’attrape très facilement

- il n’est pas lourd mais ne s’envole pas

- les couleurs ont été bien réfléchies

- certains éléments bougents

- l’ensemble du jouet peut bouger de façon mécanique (il roule quand on le lance).

Voici donc un jouet à la fois amusant et éducatif qui me ravit !

Mon mobile Janod

 - by Clémentine

Et voici l’un des jouets préféré de mon bébélou : le mobile Janod offert par ma cousine qui l’avait acheté pour sa fille. Ce mobile est un vrai bonheur pour les nouveaux-nés et les nourrissons (jusqu’à 2 ans le nourrisson!).

Mon mobile en bois Janod

C’est un beau mobile en bois aux couleurs épurées mais gaies avec des petits animaux, des petites boules, des grosses boules et une clochette.

Dès son installation, mon fils l’a adoré ! Je le lui mettais devant quand je le mettais sur le ventre pour que cela le motive, pour sur le dos, parfois dans son transat à l’heure du déjeuner. Il l’a un peu délaissé le temps du quatre pattes puis a été heureux de le retrouver pour se mettre debout et commencer à marcher (et oui,il est assez lourd et assez léger en même temps!).

C’est une bonheur de voir l’évolution d’un enfant face à un même jeu : il l’a tout d’abord contemplé, puis tapé, attrapé, mangé, fait tourner… Là aussi, c’est agréable de savoir qu’avec le bois il ne craint rien. Ses petits dents l’ont rongé et rongé, et rongé… Le mobile n’a pas bougé !

Bien évidemment, il se dévisse pour se faire tout petit, ce qui permet de l’emmener partout et de déménager facilement.

Enfin, je l’a découvert trop tard mais il existe les hochets de la même série que j’achèterai sans aucun doute pour le deuxième (quand il se décidera…).